Roudet : «Lens-VAFC, un match sympa à jouer»

Lens-Va : Roudet a porté les deux couleurs
Domino's Ligue 2
08/11/2018

A 37 ans, Sébastien Roudet va disputer son 12e derby entre le VAFC et le RC Lens à l'occasion de la 14e journée de Domino's Ligue 2. Le capitaine valenciennois essaiera d'être décisif, comme la saison dernière...

> La fiche de Sébastien Roudet

Un derby, c'est un match particulier pour les supporters, mais ce VAFC-RC Lens ne l'est-il pas aussi pour vous ?

Aussi oui. Ces deux clubs m’ont forcément marqué durant ma carrière. Mon passage à Lens m’a vraiment permis de m’épanouir au plus haut niveau. C’est dans ce club, avec cette ferveur, que je me suis épanoui footballistiquement. Mais Valenciennes, c’est un club de cœur pour moi. C’est ma 7e saison ici, j’ai rencontré de superbes personnes à VA.

Vous êtes le joueur en activité qui a disputé le plus de derbys entre le VAFC et le RC Lens, 11 (8 avec Valenciennes, 3 avec Lens) !
J’ai fait tous les résultats (rires), des victoires, des défaites, des matchs nuls. Ces derniers temps, j’enchaîne les derbys, c’est une rencontre sympa à jouer. Il y a de la ferveur à Lens, mais VA a un superbe kop et des supporters qui répondent présent. On va jouer dans une superbe ambiance, avec beaucoup de Lensois dans le stade. C’est un match important pour les supporters, mais pour nous aussi, Au classement, on est à la recherche de points, il faut faire un résultat face au RC Lens dans ce derby.

Au cours de ces derbys, vous avez été décisif à deux reprises : un but avec le RC Lens et une passe décisive avec le VAFC. Vous en souvenez-vous ?
Une fois de chaque côté ! Je me rappelle très bien ces deux matchs. Le but, c'était à Bollaert avec Lens face à VA en Ligue 1 (34e journée de la saison 2009/2010), du pied droit. On menait 1-0 et on s’était fait rejoindre. Et la saison dernière (7e journée de Domino's Ligue 2), c'était la victoire attendue depuis tant d'années par le public valenciennois, avec le corner que j'avais frappé pour la tête de Baptiste Aloé. Là, il sera suspendu, il faudra trouver un autre joueur de tête (rires) !



Y-a-t-il une urgence de points pour le VAFC ?
Pour ne pas être décroché dans la course pour le maintien, on se doit de prendre des points. Un point, on ne ferait pas la fine bouche, mais on préfèrerait évidemment en prendre trois. Un derby, c'est particulier, il faudra faire abstraction du classement. Lens reste sur des résultats décevants (ndlr : deux défaites), donc on s'attend forcément à un match compliqué. Nous nous devons de répondre présent dans l'engagement pour montrer que nous voulons inverser la tendance et gagner ce derby. Il faut essayer de faire une série pour engranger des points, se redonner de la confiance, travailler sereinement et acquérir ce maintien. Mais, pour le moment, il va falloir se retrousser les manches, ne pas faire de calculs et tout donner sur le terrain pour inverser la tendance.

Le groupe valenciennois n'est-il pas traumatisé par le scénario de la défaite à Troyes (ndlr : VA menait 0-2 et s'est incliné 4-2 face à l'ESTAC en encaissant 3 buts en fin de match) ?
Si, il y a de la frustration, je pense qu'elle est évacuée maintenant. On va mettre tous les ingrédients pour faire un bon match samedi, mais c'est vrai qu'il faut oublier cette déception. Nous avons envie de nous reprendre devant notre public. Il faudra une grande détermination, de l'engagement, et plus d'envie que les Lensois pour faire un bon résultat.

Il y a de la qualité dans le groupe valenciennois, mais la confiance semble manquer. Est-ce le cas ?
Mentalement, ce n'est pas évident, on flanche un peu de ce côté-là. Mais c'est sûr que dans ce groupe, il y a de la qualité individuelle, surtout offensivement. On est capable de marquer à tout moment, à tous les matchs. Nous pouvons nous appuyer sur ça. Ce qu'il reste à corriger, c'est l'aspect défensif, puisque l'on encaisse énormément de buts. Il faut se mettre en tête de bien défendre avant d'attaquer, faire en sorte que notre bloc soit plus compact. A nous de trouver cet équilibre pour que l'équipe soit performante.



Vous venez de marquer votre premier but de la saison. A 37 ans, appréciez-vous toujours autant de marquer un but ou de faire marquer un coéquipier ?
Oui, j'ai réussi à inscrire mon premier but de la saison face à l'ESTAC, je l'attendais depuis un petit moment. Même si je suis plus un passeur qu'un buteur, cela fait toujours plaisir, c'est toujours bon pour la confiance de marquer, d'être décisif pour l'équipe. Le problème, c'est que mon but n'a pas suffi. J'aurais préféré ne pas marquer et que l'on prenne les 3 points. Je vais essayer d'être encore plus décisif pour le collectif lors des matchs à venir pour que l'on puisse engranger des points.

Que pensez-vous de cette saison de Domino's Ligue 2 2018/2019 ?
C'est très aléatoire. Il y a toujours les favoris, comme le FC Metz, le RC Lens ou le Stade Brestois 29, mais on voir que ces équipes ont des failles et sont prenables. C'est un championnat homogène où tout peut se passer, où chaque équipe peut espérer enchaîner les victoires et grappiller des places au classement.

Y a-t-il des joueurs qui, selon vous, sortent du lot ?
Gaëtan Charbonnier (Stade Brestois 29) est en pleine bourre. Il montre tout son talent, on connaît ses qualités. Chez nous, le petit Robail me plaît bien. C'est un super joueur, qui est décisif, nous apporte beaucoup.

Valenciennes FC
-
RC Lens







L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport domino's Fiat Tipo ballon uhlsport la poste