Avec Dembélé, quelle attaque pour l'OL ?

Moussa Dembélé (OL) à l'entraînement.
Ligue 1 Conforama
14/09/2018

Par AFP

Avec l'arrivée de Moussa Dembélé, l'Olympique Lyonnais possède un secteur offensif fourni et devra faire des choix à l'occasion de son match de la 5e journée face au SM Caen (samedi 17h).

SM Caen
-
Olympique Lyonnais
 

Nouvelle recrue de l'Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé devrait débuter samedi en Ligue 1 Conforama à Caen (17h) et renforcer l'attaque de l'OL, mais son entraîneur Bruno Genesio va devoir trouver les meilleures associations parmi de multiples solutions.

Dembélé (22 ans), parti à Fulham (2e div. anglaise) dès l'âge de 16 ans, fera sa première apparition en championnat de France professionnel. International Espoirs (15 sélections, 10 buts), il s'est illustré depuis 2016 sous les couleurs du Celtic Glasgow à qui l'OL l'a arraché dans les dernières heures du mercato pour en faire le deuxième plus gros transfert du club avec Yoann Gourcuff, derrière Lisandro Lopez.

Au départ, le club de Jean-Michel Aulas n'entendait pas payer autant et la somme investie donne maintenant au joueur, originaire d'Ile-de-France et passé chez les jeunes du Paris Saint-Germain, un statut qui lui permet de prétendre à jouer souvent.

Dans quel rôle ? Bonne question car Mariano Diaz, reparti au Real Madrid - d'où il était arrivé à l'été 2017 - malgré 21 buts la saison dernière, avait l'an dernier perdu sa place d'avant-centre au profit du Néerlandais Memphis Depay. Or, celui-ci s'avère bien plus performant en pointe que sur l'aile gauche : difficile de le voir revenir sur un côté, au risque de ne pas exploiter totalement son potentiel, pour laisser sa place à Dembélé.

« Il peut jouer seul en pointe mais aussi avec un attaquant à ses côtés. Cela me laisse plus de possibilités », affirme l'entraîneur Bruno Genesio au sujet de son nouveau joueur. De là à imaginer un duo Memphis-Dembélé, il n'y a qu'un pas... qui pourrait pousser, à son tour, Bertrand Traoré sur le banc malgré ses 20 buts de la saison 2017/2018, voire Martin Terrier, arrivé cet été, ou encore Maxwel Cornet dont le transfert à Wolfsbourg a été bloqué par l'OL.

« Un numéro 9 type »

Le maintien de Nabil Fekir dans l'effectif, après son transfert raté à Liverpool, a contraint également l'encadrement à bousculer ses plans pour le mercato, qui semblaient devoir faire évoluer l'équipe en 4-3-3. L'international français, champion du monde, reste un acteur incontournable dans le coeur du jeu, en 4-2-3-1 ou en 4-4-2 en losange, deux dispositifs dans lesquels il est positionné derrière l'attaquant de pointe, son rôle de prédilection. C'est d'ailleurs son retour de blessure, au printemps, qui avait fait glisser Mariano sur le banc, une situation vécue difficilement par ce dernier.

Le profil de Moussa Dembélé apparaît néanmoins plus complet que celui de l'Espagnol. Il lui permettra sans doute de s'intégrer plus facilement selon le schéma choisi, associé à Memphis dans un 4-4-2 qui peut plaire au Néerlandais ou en alternance avec ce dernier au sein d'une attaque à trois têtes.

« Je suis un buteur, c’est ma première qualité. Je peux me mettre au service du collectif », a assuré Dembélé lors de sa première conférence de presse, sûr de lui après avoir confié « sa détermination à vouloir venir à Lyon. »

« C'est un numéro 9 type, très habile devant le but, des deux pieds et de la tête. Il correspond au profil qui avait été défini », affirme de son côté Florian Maurice, responsable du recrutement, lui-même ancien avant-centre.

Quant à Genesio, il estime que Moussa Dembélé présente « un style que l'OL n'avait pas » dans son groupe et qu'il aura un rôle à jouer, « notamment en UEFA Champions League. » Où l'objectif est de sortir des poules.

> PSG-ASSE : Pas non plus de Neymar

> Nice-Rennes : Retour vers le futur pour Ben Arfa








L'email a bien été envoyé
OK
  • Partenaires Canal Plus BeIn Sport Conforama Fiat Tipo TAG HEUER ballon uhlsport la poste